ACTUALITÉS

Bruxelles
À Auderghem nos élus lancent leur donnerie virtuelle afin d’éviter le gaspillage
Le mardi 28 janvier 2020

Le but principal de la donnerie est de combattre le gaspillage. Le projet de la commune d’Auderghem est la sensibilisation du citoyen concernant la surconsommation et le gâchis qui découle de ce phénomène. 

Une plateforme d’échange gratuite

Sur le site de la commune d’Auderghem, la plateforme propose de mettre à disposition gratuitement un objet pouvant être réutilisé ou réparé. En effet, dans l’espace correspondant à la publication, il existe la possibilité de préciser l’état dans lequel se trouve le matériel. Trois possibilités: objets neufs, usagés et  ne fonctionnent plus. Du côté de l’acquéreur, pas grand chose à faire à part accepter les conditions d’utilisation et réserver l’objet convoité.

Vers une consommation plus durable

À la base du projet, l’échevin de l’Environnement Alain Lefebvre et Sophie de Vos échevine de la participation citoyenne pour qui toute forme de gaspillage est malheureux et regrettable. « C’est une question d’économie circulaire. Les gens n’ont plus besoin de certaines choses alors ils peuvent le proposer sur la donnerie. Ça évite le gaspillage. On a tous chez nous des objets qu’on n’utilise pas ou peu »

L’échevin prône une économie verte plus durable et respectueuse de l’environnement. Allant à l’encontre d’un consumérisme : acheter plus pour consommer plus. A l’heure d’écrire ces lignes, la donnerie répertorie quelques dizaines d’objets  allant d’une gazinière pour chauffer ses plats au casque de vélo ou encore jeux de sociétés et DVD.

Dans la même rubrique
Auderghem, première commune bruxelloise à s’engager avec Give a Day
Région bruxelloise Auderghem, première commune bruxelloise à s’engager avec Give a Day
Auderghem va mettre en place la semaine de 4 jours pour ses travailleurs les moins qualifiés
emploi et formation Auderghem va mettre en place la semaine de 4 jours pour ses travailleurs les moins qualifiés
Un million d’euros pour aider les demandeurs d’emploi à créer leur entreprise
Formation professionnelle Un million d'euros pour aider les demandeurs d'emploi à créer leur entreprise
A Bruxelles, les zones piétonnes sont toujours un enfer pour les personnes à mobilité réduite
région bruxelloise A Bruxelles, les zones piétonnes sont toujours un enfer pour les personnes à mobilité réduite
A Bruxelles, 92% des contribuables sont francophones
droits linguistiques A Bruxelles, 92% des contribuables sont francophones
“On doit se mobiliser pour fortifier l’État belge avec nos amis flamands”
Grand entretien “On doit se mobiliser pour fortifier l'État belge avec nos amis flamands”